Accueil > Judaïsme > Parasha de la semaine > Livre des Nombres - ספר במידבר > במדבר Bemidbar - Dans le désert - 34

במדבר Bemidbar - Dans le désert - 34

Commentaires sur la parasha Bemidbar

Parasha Bamidbar

Géographie de l’errance en quête de sens. Avec notre Parasha Parasha
Paracha
Parashot
Section de la Tora hebdomadaire lue le shabbat. La Tora est divisée en 54 parashot. Chacune porte le nom du premier mot significatif. La division est très ancienne (époque talmudique). La parasha est complétée par la Haftara extraite des prophètes.
nous entamons un nouveau livre de la Tora intitulé « dans le désert » ou le livre des Nombres.

Texte de la Parasha Bemidbar en français

Les Nombres 1.1 - 4.20

L’Eternel parla à Moïse, dans le désert de Sinaï

Haftara de Bemidbar - Dépasser le patriarcat

Osée 2.1-22

Notre Haftara Haftara
Haftarah
Depuis la période talmudique, la lecture de la Tora, chaque shabbat matin est suivie de la lecture de la "Haftarah ". C’est généralement, la personne qui est appelée en 8ème montée (Alya) à la Tora qui lit la Haftara, cette montée est appelée "Maftir". Le texte de cette lecture supplémentaire et hebdomadaire est issu des livres des Prophètes. Elle ne se lit pas dans un rouleau mais dans un livre comportant voyelles et signes de cantilations. Il existe en général un rapport contextuel entre la Parasha et la Haftara.
décrit la rupture avec la femme adultère puis la réconciliation, comme métaphore des rapports entre Dieu et Israël. Le désert représente le lieu du bonheur conjugal et de tous les possibles. La Haftara Haftara
Haftarah
Depuis la période talmudique, la lecture de la Tora, chaque shabbat matin est suivie de la lecture de la "Haftarah ". C’est généralement, la personne qui est appelée en 8ème montée (Alya) à la Tora qui lit la Haftara, cette montée est appelée "Maftir". Le texte de cette lecture supplémentaire et hebdomadaire est issu des livres des Prophètes. Elle ne se lit pas dans un rouleau mais dans un livre comportant voyelles et signes de cantilations. Il existe en général un rapport contextuel entre la Parasha et la Haftara.
termine par la très belle formule que l’on dit chaque matin en posant les Tefiline, symbole de l’union mystique entre Israël et Dieu.

Introduction au livre des Nombre

Dans son commentaire "haemek davar" le Natsiv Natsiv Rabbi Naphtali Tsvi Yehouda Berlin (1817-1893) dirigea la célèbre Yeshiva lituanienne de Volojine de Volojine décrit la structure et l’enjeu du livre des Nombres.

Bemidbar et Chavouot

Yedidiah Robberechts

Chabbat Bemidbar et Chavouot sont proches, nous invitant à une intéressante mise en parallèle des textes lus.