Le mouvement massorti français
Questions pratiques
Judaïsme
Culture

test






Rubrique: Points de vue orthodoxes

La question incontournable de la place de la femme dans le judaïsme préoccupe également certains orthodoxes.

Sonia Sarah Lipsyc -

La pionnière de l’avancée des droits des femmes au sein du judaïsme orthodoxe  , Pnina Peli, s’est éteinte à Jérusalem
Sonia Sarah Lipsyc, sociologue, rend hommage à cette figure emblématique du féminisme orthodoxe  

épouse du rabbin Gilles Bernheim -

Une position courageuse et fine qui sonne comme une claire revendication au changement.

Au cœur de la communauté intégriste, dont le poids ne cesse de croître dans la société israélienne, un groupe de femmes emmenées par une Américaine écrivain tente de secouer la domination masculine.

Matan est une maison d’étude pour femmes juives, fondée il y a vingt ans. Cet institut se trouve dans le quartier Katamon à Jérusalem.

Rabbin consistorial -

Dans un colloque en 1998 au consistoire   de Belgique, Philippe Haddad exprime une opinion très proche de la notre, il exprime son souhait de voir les choses bouger du sein de l’orthodoxie  .

D’après ce texte, le problème viendrait du féminisme et non de la tradition juive... Typique d’une position apologétique que beaucoup trouveront bien peu convaincante.

Dans un colloque en 1998 au consistoire   de Belgique, Raphaël Drai défend en fait exactement la position adoptée par le mouvement Massorti  .

Yeshaya Dalsace -

Sur certains sujets, des années-lumière séparent le mouvement Massorti   de l’orthodoxie  . En particulier sur la question de la place de la femme. La récente affaire du consistoire   de Strasbourg montre qu’à certains égards nous ne vivons pas sur la même planète.

La communauté Shira Hadasha (chant nouveau) est unique en son genre à Jérusalem. Elle a été fondée par Elie Holzer et un petit groupe de personnes qui souhaitaient manifester leur engagement envers la Halakha  , la prière et le féminisme.

Cela est considéré comme une petite révolution dans un mouvement qui refuse d’ordonner des femmes rabbins  .