Le site est en cours de modification

Accueil > Culture et liens > Livres > Littérature juive

Littérature juive

Anthologie de nouvelles israéliennes contemporaines

Edité par : Nilly Mirsky

La double spécificité de la littérature israélienne est de s’enraciner dans une société nouvelle d’immigrés fondée sur le sionisme, et de s’exprimer dans une langue qui a connu une véritable renaissance

Des papillons sous la pluie

de Mira Maguen

Magnifique portrait de la vie comme elle va...

Enfants du ghetto, par Israël Zangwill

Véritable Dickens du monde juif, Israël Zangwill, dans son ouvrage aussi drôle que passionnant, décrit avec grand talent le Ghetto juif de Londres dans les années 1880.

Exit le fantôme

de Philip Roth

Avec Exit le fantôme, Philip Roth signe un bouleversant portrait de son héros récurrent en homme vieillissant et malade. Et une charge contre notre société marchande, indifférente à l’art.

Ici et maintenant

Cohen, Robert

Dans la lignée de l’écrivain américain Philip Roth, voici un premier roman -traduit en français- de Robert Cohen Cohen
cohanim
Prêtre de la tribu de Lévi qui servaient dans le Temple de Jérusalem. Privilège héréditaire transmis de père en fils depuis Aaron, frère de Moïse.
De nos jours le Cohen n’a plus qu’un rôle honorifique dans le judaïsme.
drôle, subtil, profond, facile à lire, tout à fait réjouissant.

Isaac Babel (1894 - 1940)

Considéré comme l’un des plus grands écrivains russes du XXe siècle, son oeuvre complète est enfin traduite en français, à ne pas manquer.

La Dot des fiancées

Samuel Joseph Agnon

Si vous n’avez jamais lu ce prix Nobel, voici un livre a ne pas manquer

La famille Karnovski

Singer, Israël Joshua

Un très grand roman sur l’identité juive. A lire absolument.

La java du candidat

Roman de Joanna Kubar

« La java du candidat » de Joanna Kubar n’est pas le livre sur un thème manifestement juif, mais il est écrit par une auteure juive, et ça se voit.

Le cas Sonderberg

Wiesel, Elie

Centré sur le mal, la Shoah, le pardon, un roman sobre et puissant.

Le Complot contre l’Amérique

Philip Roth

Avec Le Complot contre l’Amérique, l’écrivain américain Philip Roth met en lumière, à contre-courant des idées reçues, les virtualités fascistes de son pays. Il imagine ce qui se serait passé si les Etats-Unis, en 1940, s’étaient ralliés à Hitler.

Le Dernier Juif

de Yoram Kaniuk

Un chef d’œuvre sur l’identité juive.

Le Livre de Rachel

Esther David

Un excellent roman pour plonger au cœur de la tradition des juifs d’Inde et de leur art culinaire.

Le remplaçant

Desarthe, Agnès

S’occuper des enfants qui ne sont pas les siens, Agnès Desarthe, la fille du pédiatre Aldo Naouri, sait de quoi elle parle...

Le voyage dans le passé

Zweig, Stefan

Sur un quai de gare, un homme et une femme se retrouvent intimidés... Neuf ans plus tôt, la guerre les a séparés...

Les bains de Kiraly

Gabriel, le héros narrateur, traducteur spécialiste de Thomas Mann, est un écorché vif qui a trouvé un semblant de paix intérieure dans sa passion de toutes les langues et aux côtés de sa femme Laura qui veut "le convertir au bonheur".

L’Ordre des jours

de Gérald Tenenbaum

Un beau livre sur une période dont on parle peu, l’immédiate après guerre, chez des juifs cherchant à se reconstruire.

Melnitz

de Charles Lewinsky

Une minorité dans la minorité : à pied sec au milieu de l’inondation

Sur le vif

Govrin, Michal

Magnifique roman sensuel, dense et lucide par un écrivain israélien talentueux pour la première fois traduit en français.

Yasmine

Amir, Elie

Jérusalem au lendemain de la Guerre des Six Jours de 1967. L’attachant narrateur, Nouri Amari , jeune conseiller aux affaires arabes d’un ministre israélien, se voit chargé de l’intégration de la population arabe de la partie orientale de Jérusalem.