Accueil > Judaïsme > Fêtes juives > Shavouot

Shavouot

L’été en pente douce

Célébrée sept semaines après Pessah et placée sous le signe de l’étude, la fête de Chavouot est une des plus discrètes du calendrier juif. Faut-il le regretter ou au contraire s’en réjouir ?

Meguilat Ruth

Ce petit livre biblique est lu pour la fête de Shavouot, la pentecôte juive.

Pirké Avot (Maximes des Pères)

Les Maximes des Pères constituent un traité de la Michna Mishna
Michna
Corpus juridique rabbinique du 3ème siècle. Divisé en 6 ordres. Somme de textes de la Tora orale. La Mishna représente la base du droit hébraïque. Elle donne lieu à un développement : le Talmud.
. Il est de tradition d’en lire successivement un chapitre chaque Chabbat après midi, depuis le Chabbat suivant immédiatement Pèssah jusqu’au Chabbat précédant Chavouôt.

Shavouot, présentation générale

Seconde des trois fêtes de pèlerinage (chlocha regalim), la Pentecôte (« cinquantième » en grec) juive a lieu le 6 Sivan (et éventuellement le 7, en Diaspora) soit 49 jours après le 1er soir de Pessa’h (49 = 7 x 7 : importance du chiffre 7 dans le judaïsme).

Soirée d’étude pour Shavouot

Une coutume ancienne nous demande d’étudier le soir de Shavouot.

Victor Hugo

Booz endormi

Le grand poète nous a laissé sa version de la célèbre scène du livre de Ruth ; Shavouot est l’occasion de rappeler ce classique de la littérature française.