Accueil > Judaïsme > Fêtes juives > Pourim

Les Mitsvot de Pourim

Les Mitsvot de Pourim sont toutes instaurées par les rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
, cette fête n’ayant pas d’existence dans la Tora écrite.

Les Mitsvot de Pourim sont toutes instaurées par les rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
, cette fête n’ayant pas d’existence dans la Tora écrite.

Le shabbat précédent Pourim est appelé Shabbat zakhor, on y lit en maftir Maftir Le maftir est un court passage de la Tora lu après les 7 Alyot. Le plus souvent ce sont les derniers versets de la 7e Alya, mais s’il est spécial, il sera lu dans un deuxième rouleau de Tora. Celui qui lit en maftir, lit également la Haftara. le devoir d’effacer la mémoire d’Amalek.

Le don du demi-chekel

Don traditionnel institué depuis la période du Second Temple pour le fonctionnement du culte : 10 euros (par personne depuis l’âge de la bar/bat-mitsva). La parashat shekalim rappelant ce devoir est lue le Shabbat Shekalim précédant Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
Hodesh Adar. Le demi Shekel est donné à la synagogue le jour de Pourim.

Shabbat Zakhor

Le Shabbat précédent Pourim, on lit dans un deuxième rouleau de Tora un maftir Maftir Le maftir est un court passage de la Tora lu après les 7 Alyot. Le plus souvent ce sont les derniers versets de la 7e Alya, mais s’il est spécial, il sera lu dans un deuxième rouleau de Tora. Celui qui lit en maftir, lit également la Haftara. spécial (Deutéronome 25 versets 17-19 : " Souviens-toi de ce que t’a fait Amalec, lors de votre voyage, au sortir de l’Egypte ; comme il t’a surpris chemin faisant, et s’est jeté sur tous tes traînards par derrière. Tu étais alors fatigué, à bout de forces, et lui ne craignait pas Dieu. Aussi, lorsque l’Éternel, ton Dieu, t’aura débarrassé de tous tes ennemis d’alentour, dans le pays qu’il te donne en héritage pour le posséder, tu effaceras la mémoire d’Amalec de dessous le ciel : ne l’oublie point.") Cette lecture est une obligation de la Tora (deoraita) qui incombe aux hommes et aux femmes, il faut donc obligatoirement venir à la synagogue ce shabbat Zakhor.

Le jeûne d’Esther

Le jeûne d’Esther est observé le 13 Adar (veille de Pourim , en souvenir du jeûne proclamé par la reine avant d’intercéder auprès d’Assuérus en faveur de son peuple terrifié (Esther 4:16 ). Il concerne tous les juifs, hommes et femmes. Lorsque le 13 Adar tombe un jour de Shabbat, le jeûne est repoussé au jeudi précédent.

Sont dispensés de ce jeûne :les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes, les femmes qui allaitent, les malades...

Paragraphe spécial Pourim

Le soir et jour de Pourim, dans la Amida Amida "Debout" Principale prière juive, se dit debout et murmurée, 3 fois par jour. et dans le Birkat Amazone, on intercale le texte " Al Hanissim " pour les signes correspondant à Pourim. Si à la fin de la Amida Amida "Debout" Principale prière juive, se dit debout et murmurée, 3 fois par jour. ou du Birkat Amazone, on se rend compte qu’on l’a oublié, on ne recommencera pas.

La lecture de la Méguila

La Méguila est lue 2 fois : la veille au soir (à la fin de Maariv Arvit
Maariv
Office du soir, comportant bénédictions du Shema, Shema et Amida. Les jours de Shabbat et fêtes il est agrémenté de chants supplémentaires.
) et dans la journée le lendemain (en principe après la lecture de la Tora). La lecture de la Méguila du jour est plus importante que celle de la nuit.

Pour accomplir la Mitsva de lire la Méguila, il est nécessaire que cette lecture soit faite à partir d’un parchemin écrit rituellement. Si l’on n’est pas en mesure de lire soi-même correctement, on suivra la lecture de la Méguila faite par quelqu’un d’autre, à partir d’un parchemin, en suivant, au besoin, dans un livre imprimé.

Si une telle lecture est impossible (pas de parchemin, ou bien si personne n’est capable de faire la lecture), on lira d’un livre ou d’un rouleau imprimé, en hébreux de préférence, mais sans prononcer les bénédictions.

Dans la plupart des communauté Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, les femmes peuvent également participer à la lecture de la Méguila (conformément au Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
Arakhim 2b). Précisons que le Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Ovadia Yossef Ovadia Yossef
Ovadiah Yossef
Ancien Grand Rabbin d’Israël, décisionnaire rabbinique de grande renommée et leader spirituel du parti politique israélien séfarade et religieux Shass. Le grand public le connait par ses déclarations pour le moins maladroites ou son action politique à la tête d’un parti politique fondamentaliste, mais son immense œuvre de Possek indépendant et courageux fait de lui un remarquable rabbin.
l’autorise également, contrairement à la plupart des orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
.

Le public reprend en cœur certains versets de la Méguila. Le lecteur change de ton sur certains autres.

On lit de préférence avec Minyan Minyan "Nombre", assemblé de 10 juifs adultes (majorité religieuse) nécessaire afin de dire certaines prières ou exécuter certains rites (kaddish, lecture de la Tora, kedousha...). Ce groupe représente l’ensemble du "peuple d’Israël". Dans le mouvement Massorti, certaines de nos communautés comptent également les femmes et pas seulement les hommes. , mais pas forcément. On peut ainsi aller lire pour une personne seule.

La coutume est de faire du bruit à chaque fois que le mot Haman est prononcé et de huer le personnage incarnant le mal. Cependant chaque mot doit être correctement prononcé et entendu.

Trois bénédictions doivent être prononcées avant la lecture de la Méguila :

Al mikra Meguila : Sur la lecture de la Méguila.

Ché’assa nissim La’avoténou : Qui a fait des miracles pour nos pères.

Chéhé’hayénou : Qui nous a fait vivre (jusqu’à cet instant).

Comprendre le sens profond du livre d’Esther :

http://www.massorti.com/Comprendre-le-sens-profond-du

Le repas de Pourim, mishté

On doit manger, boire et se réjouir à Pourim.

En principe, le festin traditionnel de Pourim est en journée et non le soir, selon ce qui est écrit "...les jours de festin" (Esther9:22 ). On est censé s’enivrer à Pourim au point de ne plus distinguer (ad dèlo yada) "Maudit soit Aman" de "Béni soit Mardochée".

Signalons que les poskim sont critiques vis-à-vis de l’excès de boisson et ont cherché à atténuer cette coutume. Comme les phrases « Arour Haman » et « Baroukh Mordekhaï » ont la même valeur numérique en hébreu, on ne devrait boire de vin que jusqu’à être incapable de calculer ces valeurs numériques. Ou encore, le fait de s’endormir de boisson serait la confusion…

L’envoi de mets entre voisins, mishloah manot

On envoi au moins deux cadeaux de nourriture à une personne (mishloa’h manot), selon ce qui est écrit : « ...envoyer des cadeaux, chacun à son prochain... » (Esther (9 : 22), ce qui signifie deux cadeaux pour une personne.

Un mishloa’h manot typique comprend du vin, des pâtisseries, des chocolats et autres douceurs. Il s’est développé la coutume d’offrir de nombreux paniers de sucreries et gâteaux pour ses différents amis.

Les dons aux pauvres, matanot laévionim

Chacun, même pauvre lui-même, doit faire au moins deux dons aux pauvres, selon ce qui est écrit : "et des dons aux pauvres..." (Esther 9:22).

À la synagogue, des quêtes régulières sont faites pendant la fête, et cet argent est distribué parmi les nécessiteux. Cela peut aussi être l’occasion de faire un don à un organisme de charité.

Le déguisement

C’est une coutume relativement tardive mais très populaire.

Cours audio sur Pourim

http://www.massorti.com/Cours-audio-sur-Pourim

Messages

Les Mitsvot de Pourim

Bonjour Monsieur,
Je vous remercie pour cet article.
Mais si je comprends bien ce que vous écrivez au second paragraphe concernant la lecture de la meguila, la mitsva serait de lire la meguila.
Or j’avais appris que la mitsva était d’écouter la lecture .
(Certes pour écouter, il faut que quelqu’un la lise, mais une seule personne peut lire pour toute la communauté...)
Pourriez vous me donner des précisions à ce sujet, s’il vous plaît ?
Merci beaucoup
Elisabeth Gabail Guillibert

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?