Le mouvement massorti français
Questions pratiques
Judaïsme
Culture
test





Louis Finkelstein (1895-1991)
 – mot clé :
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • imprimer
  • Réaction Pas de message

Une personnalité rabbinique majeure aux États-Unis dans l’après guerre.

Rabbin   Américain Conservative  , érudit, et éducateur, Louis Finkelstein naquit à Cincinatti. Son père, rabbin   Orthodoxe  , supervisa les débuts de son éducation Juive.

Par la suite, il fut diplomé du Collège of the City of New York (1915) et fit son Ph.D. à l’université de Columbia (1918), puis fut ordonné au Jewish Theological Seminary en 1919. Finkelstein exerça pendant plus de dix ans comme rabbin   de la Communauté Kehilath Israel à New York, tout en poursuivant son étroite collaboration avec le séminaire du JTS  . Un an après son ordination il y enseigna le Talmud   et en 1924, il commença à enseigner la théologie ; à partir de 1931, il eut le poste de professeur de théologie. Il assuma aussi de plus en plus de responsabilités administratives comme assistant du président (1934) doyen (1937) président (1940) et chancelier (1951-1972).

Sous sa direction, le séminaire prit une importance de niveau national, à la fois dans des activités Juives ou interreligieuses, étendant son champ d’action, entre autres innovations, par la création de l’Institute for Religious and Social Studies, et grace à son travail d’éducation publique par le biais du Jewish Museum, ainsi que par le programme de radio et télévision intitulé : « La Lumière Eternelle ».

Louis Finkelstein fut généralement reconnu comme étant la personnalité dirigeante au sein de l’aile Conservative   du Judaisme et il imprima fortement son sceau sur le mouvement, en soutenant énergiquement les courants plus traditionnalistes.

Il fut président de l’Assemblée Rabbinique de 1928 à 1930. En 1940, le Président Roosevelt le prit comme conseiller présidentiel en matière de Judaïsme, en prévision d’un retour à la paix mondiale. C’est Finkelstein qui dit les prières lors de l’intronisation du président Eisenhower, il fut choisi par le président Kennedy pour faire partie de la délégation Américaine lors du couronnement du Pape Paul VI en 1963, c’est lui que le Président Nixon invita à prononcer des sermons lors d’offices religieux spéciaux à la Maison Blanche.

Louis Finkelstein rédigea et publia de nombreux livres ou articles sur des problèmes d’ordre général en matière de religion, sociologie, culture et éthique.

Il écrivit le très célèbre Jews : Their History, Culture and Religion (Les Juifs : Leur Histoire, culture et Religion) (1949, 1960) ainsi qu’un bon nombre de publications pour les Conférences (du Séminaire) sur la Science, la Philosophie et la Religion et pour l’Institute of Religious and Social Studies, dépendant également du Séminaire.

Parallèlement, il stimulait et aidait les recherches d’autres érudits, tout en continuant ses propres recherches et publications.

En dépit de ses nombreuses obligations administratives et communautaires, la préoccupation principale de Louis Finkelstein demeura toujours la même qu’à l’époque où il était étudiant : l’étude et la recherche sur l’histoire et la littérature du Judaisme traditionnel. Il publia plus d’une centaine de recherches critiques sur des documents fondamentaux du Judaisme, se penchant particulièrement sur les conditions historiques et sociales reflétées dans les textes lithurgiques, par exemple dans les prières comme le Chema  , la Amidah, le Birkat-Hamazon, le Hallel  . Il prouva leur ancienneté, estimant que quelques unes d’entre elles étaient antiques, les datant éventuellement de l‘époque Biblique ; il étudia aussi la composition de plusieurs des Midrashim tannaitiques, il fit des recherches sur les principaux enseignements et doctrines de l’idéologie Pharisienne.

Ses études économiques et sociales des Pharisiens, notamment : Pharisees (2 vols, 1938, 1966) soulevèrent une polémique en raison de ses affirmations selon lesquelles ce sont les conditions économiques et sociales qui induisirent la formation de l’idéologie pharisienne.

Ces études élevèrent la discussion sur les problèmes historiques d’un niveau paroissial ou purement doctrinal, à un plan plus large relevant de la sociologie historique.

L’ouvrage de Louis Finkelstein Jewish Self-Government in the Middle Ages (L’auto-gouvernement Juif au Moyen-Age) (1924, 1964) demeure une source importante pour les médiévalistes, et pour les étudiants de la Halakha   et des institutions post-talmudiques.

Il publia également Commentary of David Kimhi on Isaiah (Commentaire de David Kimhi sur Isaïe) (1926, reimpr 1969) et écrivit : Akiba -Scholar, Saint, Martyr (1936, 1962) ; Ha-Perushim ve-Anshei Keneset ha-Gedolah ( les Pharisiens et la grande Synagogue 1950) suite et approfondissement de ses Pharisees ; et New Light from the Prophets (Nouvel Eclairage des prophètes 1969) dans lequel il retrace certains emphases et dires pharisiens dans les premiers Midrashim et jusqu’à l’époque des prophètes. Il fut attiré par les premiers traités classiques, qui lui donnèrent un aperçu des premières tendances halakhiques de la Palestine Juive.

Il publia aussi l’Assemani codex manuscript of the Sifra (1956, réimprimé en 1970) Sifrei (1939, reimpr 1969) et Mavo le Massekhot Avot ve-Avot de-Rabbi Natan (1950) une introduction à ces traités talmudiques.

Au fil de tous ses travaux, Louis Finkelstein porta une attention minutieuse aux détails, notamment aux variantes dans les textes des manuscripts, des éditions anciennes, des citations dans les travaux littéraires géoniques et post-géoniques, il s’attacha particulièrement à ce qui était central dans chaque période.

Dans ses activités administratives aussi bien que savantes, il fit d’énormes contributions à la compréhension et à l’acceptation des valeurs et idées du Judaisme talmudique et rabbinique.

Ouvrages

http://bookstore.schocken-jts.org.i...

http://library.nec.ro/cgi-bin/ViewT...

http://bookstore.schocken-jts.org.i...

Programme de télévision

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?