Accueil > Le mouvement Massorti > Nos choix, nos vues > Statut des femmes > Les abuts du machisme juif

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

Une femme Juive a été attaquée à Be’er Sheva à cause de marques de tefilines Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
visibles sur ses bras.

L’Israeli Religious Action Center (IRAC) a reporté mercredi que Noa Raz a été attaquée physiquement mardi matin par un homme Haredi Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
à la gare routière de Be’er Sheva, alors qu’elle attendait son bus pour aller travailler à Tel-Aviv.

Selon la publication, l’homme demanda à Raz si les marques sur ses bras étaient le fait de tefilines Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
. Quand elle répondit par l’affirmative, il commença à lui donner des coups de pieds et à l’étrangler en criant "les femmes sont horribles." Raz, qui pratique le Judaïsme Masorti, aurait réussi à échapper à l’homme et à monter dans son bus.

Raz est membre du mouvement Women of the Wall, qui prie tous les débuts de mois pour Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
Chodesh au Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. . En mars, un Haredi Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
a jeté trois chaises sur ces femmes alors qu’elles se préparaient pour la prière.

Raz a porté plainte mercredi sur le fondement de son agression. L’IRAC a appelé la police de Be’er Sheva à traiter cette agression comme un délit sexiste.

Anat Hoffman, le directeur exécutif du centre, a déclaré que l’attaque de Raz pour avoir mis les tefilines Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
ne "devait pas être vue comme un incident isolé mais comme partie d’attitudes de plus en plus violentes et d’intimidations envers les femmes qui recherchent la liberté et l’égalité dans la prière.

"Ces actes de violence sont trop souvent tolérés. Le fait que cet homme pense qu’il est normal d’agresser une femme pour avoir prit part à un acte religieux en public est l’exemple de l’escalade de violence prenant pour cible les femmes et le pluralisme religieux en Israël."

Voilà comment Raz commente l’affaire :

« je pose les Tefilines Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
chaque matin, je mets également un Talith Talit
Talith
Châle de prière dans lequel on s’enveloppe, comportant des Tsitsit (franges) aux quatre coins, symbolisant la Loi. On le porte le jour mais pas la nuit (sauf le soir de Kippour ou par l’officiant chez les ashkenazim). Des femmes commencent à mettre également le Talit de nos jours.
pour prier. J’ai l’habitude d’entendre des déclarations violentes ou insultantes comme « Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, c’est quoi ce truc ?! » « vous n’êtes même pas juif, vous êtes des hérétiques ! ». Je suis aussi hélas habituée à lire les nouvelles de la violence religieuse fondamentaliste qui va sans cesse en augmentant dans notre pays. Où tout cela va-t-il se terminer ? Mais lorsqu’un haredi Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
au regard haineux s’est jeté sur moi en me frappant et en criant « femme ! répugnance ! profanation du sacré ! », j’ai été incapable de réagir, même de bouger. Après quelques secondes je me suis dégagée de lui et j’ai pu monter dans l’autobus. Il y avait des gens et personne n’a réagit. Mon histoire montre qu’il y a un vrai problème dans notre société. Problème qui ne peut aller qu’en augmentant. Cela fait peur ».

13 mai 2010

http://www.massorti.com/Les-Tefilines

Messages

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

Vous ne voyez que le mal et vous vous faites un malin plaisir à le rapporter. Vous ne valez pas mieux que ces journalistes qui montrent tous les actes d’antisméites en ne faisant aucun article sur tout ce qui se passe bien dans les quartiers. Vous ne pensez qu’à polémiquer. Vous ne savez qu’attaquer les autres et n’avez rien d’autre à proposer. Vous n’êtes qu’une "alternative à" mais rien d’autre. Vous n’avez pas d’existence propre. J’ai écouté vos commentaires sur Akadem, votre grande éloquence cache votre médiocrité. Vous n’offrez aux gens que du médicore. Cela explique sûrement votre succès. Votre style "JT du 20 heures" plaît car il y a de belles images mais pas de fond.

Vous ne servez vraiment à rien.

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

Cher M.

Nous ne voyons pas que le mal, mais nous informons, sur le bien également quand il arrive.

Cet article n’est pas de moi, mais de la presse israélienne.

Mes commentaires sur Akadem ne sont pas obligés de vous plaire. Pour certaines personnes ils apportent beaucoup, chacun son truc.

Ce que nous proposons ? Un judaïsme ouvert et tolérant rien de plus, mais c’est déjà énorme ! Nous proposons que les femmes aient le droit de mettre des Tefilines Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
chez elle sans se faire agresser dans la rue. Nous proposons une société d’ouverture et un judaïsme qui réfléchit, même aux sujets qui fâchent.

Nous proposons que chacun cherche à s’améliorer lui-même au lieu de chercher à haïr les autres.

A mon avis c’est un très bon programme.

Quant à notre utilité, chacun est poussière et retournera à la poussière… vous avez raison dans ce sens nous ne servons a rien.

Yeshaya Dalsace

ne dites pas que "yésh yésh" ne sert à rien !

C’est faux , vous servez à quelquechose !

Vous servez à me faire rire !

Avec un groupe de copains, dès qu’un de nous commence à se vexer et à s’emporter, on a même trouvé une expression grâce à vous :

"Arrête de faire ton Dalsace !"

Don’t stop make it up !

ne dites pas que "yésh yésh" ne sert à rien !

Cela justifie une existence en effet, merci.

Yeshaya Dalsace

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

C’est vous qui êtes médiocre. Si vous aviez étudié un tant soit peu, vous sauriez que les femmes ont tout à fait le droit de mettre les teffilin et que ce Juif "religieux" qui l’a attaquée n’est qu’un ignorant, un am haaretz de la pire espèce.

ne dites pas que "yésh yésh" ne sert à rien !

Bonjour,
Je ne comprends pas très bien : on attaque physiquement en Israël une femme parce qu’elle a osé porté les "tephilin" (acte en soi tout à fait permis par la loi juive orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
) et ici en France on attaque verbalement le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
webmaster parce qu’il ose mettre en ligne l’article de la presse israélienne qui le rapporte !
Aucune indignation dans le commentaire des deux internautes concernant l’acte de violence subie par cette femme Noa Raz - le sujet de l’article - mais insulte contre le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Dalsace : il y a là un déplacement tout à fait indigne.
Alors je tiens ici à exprimer ma solidarité à l’égard de cette femme qui a été agressée et mes plus respectueuses salutations au rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
webmaster qui me permet notamment de lire cette information que je n’ai trouvée sur aucun autre site français.
Sonia Sarah Lipsyc

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

Bonjour Guerchom !

Effectivement, il n’y a pas d’issour halakhique à proprement parler, toutefois la coutume veut depuis des générations que les femmes ne portent pas de téflinines ? certes, il y eut des exceptions, celles-ci étant possible précisément car le caractère obligatoire du minag (coutume) peut souffrir quelques exceptions. Notons quand même que la coutume se base sur -au moins- une source à ne pas négliger : le targoum Yonathan sur le verset ("une femme ne portera pas de vêtement d’hommes") traduit ( "une femme ne portera ni Talith Talit
Talith
Châle de prière dans lequel on s’enveloppe, comportant des Tsitsit (franges) aux quatre coins, symbolisant la Loi. On le porte le jour mais pas la nuit (sauf le soir de Kippour ou par l’officiant chez les ashkenazim). Des femmes commencent à mettre également le Talit de nos jours.
ni Tefilin Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
"). Bien sûr, ceci n’est pas retenu par la Halakha Halakha Loi juive religieuse basée sur le Talmud et les décisionnaires rabbiniques. Littéralement cela veut dire "marcher", la marche à suivre ou la loi en mouvement... Il existe de nombreux débats jurisprudentiels dans la Halakha qui n’est pas un système uniforme. , mais cela mérite d’être mentionné et justifie parfaitement une coutume "minag Israël" qui ne fut remise en cause qu’au siècle dernier par certains.....

De toute manière, même si cela était interdit par la Torah, même si cette femme fumait Shabbat à la vue de tous, même si elle mangeait une côte de porc au milieu de Bné Brak, cela ne justifierait d’aucune manière l’attitude décrite ci-dessus. N’est pas Pinhas qui veut comme le rappellent le talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
et les décisionnaires. Au contraire, il est formellement interdit par le Shoulkhan Aroukh Shoulkhan Aroukh Un des grands codes de la loi juive, compilation faite par Yossef Karo (16ème siècle) qui y résume le Tour. Yossef Karo a voulu rendre accessible à tous la Loi. Ouvrage de référence mais discuté, notamment par le Rama dans des gloses ajoutées au texte même. Yossef Karo est également l’auteur du Beit Yossef, sa plus grande œuvre plus difficile d’accès. de faire justice soi-même !

Une petite question pour finir mon cher Guerchom :

Pourquoi avez-vous quittez le mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
pour désormais étudier dans un milieu très orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
 ?

Une femme attaquée pour des marques de tefilines

Shalom Aher - quel pseudo !! pas très cacher ;-)

Tout d’abord bien entendu que quelle que soit la transgression, cela ne justifie pas l’agression physique (on se souvient aussi qu’en Israël, quelques abrutis avaient, il y a deux ou trois ans, violenté un automobiliste, non-juif de surcroît, qui avait le malheur de passer par là à Kippour...) mais je répondais surtout au mail de l’anonyme qui traitait de "médiocre" ce site et ses responsables sous prétexte qu’ils publiaient cette information. Comme cet individu semblait peut-être ignorer qu’une femme a le droit de porter des teffilin, je me suis permis de le lui rappeler.

Ensuite, sur le débat de fond, il faut être un minimum rigoureux. La Halakha Halakha Loi juive religieuse basée sur le Talmud et les décisionnaires rabbiniques. Littéralement cela veut dire "marcher", la marche à suivre ou la loi en mouvement... Il existe de nombreux débats jurisprudentiels dans la Halakha qui n’est pas un système uniforme. interdit-elle ou n’interdit-elle pas aux femmes de porter les teffilin ? Réponse : comme pour tous les commandements positifs liés au temps (sauf quelques-uns qui sont eux obligatoires pour les femmes, soit que pour elles, ex. allumer les bougies de shabbath ou comme pour les hommes ex. manger de la matsa au Seder), les femmes ne sont pas obligées de les faire, mais cela ne signifie pas qu’elles n’ont pas le droit de les faire ! Il ne faut pas confondre interdiction et dispense ! Le minhag n’a pas de valeur obligatoire, précisément : il s’agit d’une coutume. La loi a préséance, ou devrait l’avoir en tout cas, sur la coutume. Certains de nos coreligionnaires oublient parfois cela et continuent à pratiquer dans l’erreur car "on faisait comme ça chez mes grands-parents" ou "Je n’ai jamais vu faire comme ça" (mais le fait de ne jamais avoir vu quelque chose ne signifie pas que cela est interdit ou que cela n’a jamais existé ailleurs).

Quant à votre question, elle est pour le moins surprenante étant donné que nous ne nous connaissons pas (en tout cas je ne connais pas d’Aher, hormis celui du Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
...). C’est un peu comme si je vous disais :

Mon cher Aher, pourquoi avez-vous quitté le confort orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
pour venir vous aventurer sur un site massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
 ?

Le syndrôme Esméralda

Comme Frollo le personnage de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo qui ne supporte pas son propre désir pour la sensualité d’Esméralda, ces soit-disant gardiens d’une orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
juive ont un rapport gravement névrotique avec le féminin.

Si une femme ne doit pas ressembler à un homme dans son vêtement, c’est bien pour affirmer la distinction des genres et pas pour justifier la violence d’un sexe sur l’autre. Une femme dans un pantalon qui met en relief sa féminité ne met pas un vêtement d’homme, pas davantage qu’un écossais en kilt ne met une jupe de femme.

Si une femme met des tefilins, elle ne cesse pas pour autant d’être une femme. Dans l’esprit pathologique de certains hommes il y a confusion entre cet acte et une négation de leur masculinité, une mise en concurrence avec leur être intime.

On ne peut pas reprocher à la société israélienne d’être moins éclairée que notre démocratie qui s’est dotée de lois punissant le sexisme et où les violences conjugales tuent des centaines de femmes chaque année.

Quand les hommes ne seront plus élevés dans la peur des femmes,et singulièrement de leur sexe, ils ne considéreront plus leur libre autonomie dans la société comme un acte castrateur, générateur de violences.
A suivre...
Patrick Altman

Juive et tefilin

Il faut dénoncer les agressions, bien sûr cet homme doit faire face à la justice, on attendra la suite de cette histoire.
Maintenant la réelle question : à part créer de la polémique, de la scission au sein de la société, l’amalgame "un méchant orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
/ultra-orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
donc tous les orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
sont dangereux", quel est l’intérêt de cet article ? Aucun. Où est la Torah en tout cela ?

Pourquoi porter Tefillin et Taleth, juste pour dire "si tu le fais alors je le fais aussi" ou est-ce pour se rapprocher de Hachem ? Est-ce pour nous sentir plus juives ? Ce n’est pas l’impression que vous donnez.
L’ego est l’antithèse de l’humilité et l’humilité est l’essence même su Judaïsme. On devrait être une société unie, spécialement ces jours-ci.

C’est quoi être orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, à part étudier la Torah écrite, étudier le Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
et écouter les Grands de Notre Génération ?
Les fous sont partout et pour 1 "fous orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
" il y en a 99 bons qui aident quiconque, prêtent gratuitement tous type d’objets, des pharmacies nocturnes privées, (il y en a qui ont même des kit mariages tout prêts) et ne feraient pas mal à une mouche. On oublie aussi ceux qui trouvent des enfants dans la rue et s’en occupent jusqu’à ce qu’on retrouve leurs parents ?...Tout ça vous le savez très bien, mais le mal vend plus car le bien n’est pas sensationnel.

Une personne a demandé "Pourquoi un orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
réagi sur Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
 ?" simplement parce que lorsqu’on cherche "Femmes Tefilin Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
autorisé interdit ?" ce topic s’affiche (ainsi que celui de Torah-box) et on souhaite comprendre la raison de tout ce bruit.
La Torah écrite préconise "Il faut écouter les grands de notre génération", des Rav disent qu’on peut les porter (Rav Elie Kahn, Rav Elkouby) la grande partie dit que non.
Avec ou sans tefilin Tefilines
Tefilin
Boites en cuir contenant 4 extraits de la Tora que l’on met sur son bras et sa tête pour prier quotidiennement en semaine. A partir de la Bar Mitsva. En général les garçons le font, mais certaines filles le pratiquent également.
, serais-je plus proche de Hachem ?
JT de 20h : l’info est là mais il n’y a pas de fond.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?