Accueil > Culture et liens > Cinéma et judaïsme > La judéité en question

Gainsbourg, vie héroïque

Gainsbourg, vie héroïque

Un film "conte" de Joann Sfar -

Une réussite absolue et une superbe rencontre entre Sfar et Gainsbourg, un beau film sur la judéité torturée.

Pour moi, Gainsbourg a toujours été un grand artiste et un personnage provocateur et sensible de génie. J’ai grandi avec ses chansons, je suis allé le voir à l’Olympia, j’ai tous ses disques…

A sa mort en 1991, je lui avais rendu un vibrant hommage à la radio israélienne, où j’étais alors journaliste, ressortant des archives de la radio en exclusivité une veille bande alors jamais diffusée, de sa depuis fameuse chanson sur la guerre des 6 jours : Le Sable et le Soldat.

Donc, pour moi, un film sur Gainsbourg avec des acteurs était difficile à envisager et a priori me laisse sceptique.

Par ailleurs, j’ai bien sûr été sous le charme du « Chat du rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
 », excellente BD sur le judaïsme par Joann Sfar dont la production me séduit toujours plus.

La rencontre Sfar – Gainsbourg ne pouvait donc que m’intriguer ; me convaincre s’était moins sûr.

Enfin, avec quelques mois de retard, j’ai pu voir le film « Gainsbourg, vie héroïque » et je suis convaincu : chapeau bas Joann Sfar !

Deux réussites absolues : les acteurs, au premier chef le fabuleux Eric Elmosnino confondant de vérité ; et les intrusions de Sfar auteur de BD dans le film à travers « la gueule » à Gainsbourg qui vient le hanter toute sa vie.

L’amateur de Gainsbourg est donc absolument satisfait.

Mais, et c’est l’autre intérêt de ce film, la question juive est magnifiquement traitée par des aller et retour entre le petit Lucien traumatisé de la Shoa et le Gainsbarre adulte.

Sfar considère la judéité de Gainsbourg comme cruciale pour comprendre le personnage et son génie provocateur, mais aussi un certain mal de vivre noyé dans les conquêtes féminines et l’alcool.

Cet aspect psychologique fait de « Gainsbourg, vie héroïque » un beau film sur la judéité et dit bien les choses : vivre pour cette génération tenait de l’héroïsme… Les fantômes et les hantises étaient bien trop proches et prégnantes pour pouvoir oublier la « bonne étoile… jaune » chère au sheriff « Guimbard » (nom de planque de la famille, repris en dérision dans le Gainsbarre des dernières années). Un tragique besoin d’être aimé quand on a été marqué au fer.

Un immense merci, donc, à Joann Sfar et sa géniale équipe pour nous avoir offert un tel spectacle et un si bel hommage à notre Gainsbourg immortel.

Yeshaya Dalsace

<embed

Fiche technique

Synopsis :

La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu’au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier.

Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l’avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.

Date de sortie cinéma : 20 janvier 2010

Réalisé par Joann Sfar

Avec Eric Elmosnino, Lucy Gordon, Laetitia Casta,

Récompenses :

3 prix remportés :

- César du Meilleur acteur (Eric Elmosnino)

- César du Meilleur son (Jean Goudier, Daniel Sobrino, Cyril Holtz)

- César de la Meilleure première oeuvre (Joann Sfar)

5 nominations :

- César du Meilleur film français de l’année (Marc du Pontavice, Joann Sfar, Didier Lupfer)

- César de la Meilleure actrice dans un second rôle (Laetitia Casta)

- César de la Meilleure photographie (Guillaume Schiffman)

- César des Meilleurs décors (Christian Marti)

- César du Meilleur montage (Maryline Monthieux)

Entretien avec Joann Sfar

Le sable et le soldat

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?