Accueil > Culture et liens > Cinéma et judaïsme > Cinéma israélien > Cinéma israélien sur le conflit

Beaufort

Beaufort

Un excellent film à ne pas manquer !

Pour moi ce n’est pas seulement un bon film israélien sur l’absurde de la situation politique et le non-sens de mourir trop jeune ou dans un combat qui a perdu toute raison d’être, c’est un grand film de guerre qui se place dans une série rare dans l’histoire du cinéma.

Je me suis retrouvé vraiment dedans, car c’est, hélas vraiment comme cela, trop souvent.

Yeshaya Dalsace

http://beaufort-lefilm.com/

Dans l’ancienne forteresse croisée de Beaufort, située au Liban, l’armée israélienne maintient un avant-poste, symbole de l’une de ses guerres les plus contestées. Sur cette montagne perdue loin de tout, un jeune homme âgé de 22 ans, Liraz Liberti, commande la petite garnison. Entre sens du devoir et jeunesse, entre ennemi invisible et contexte militaire lié au retrait de Tsahal après 18 ans d’occupation, Liraz et ses hommes essaient tant bien que mal de remplir leur mission impossible. Chaque jour est imprévisible et la vie s’écoule, jusqu’à la nuit du 24 mai 2000, lorsqu’une gigantesque explosion illumine le ciel et détruit complètement l’avant-poste...

Entretien avec le réalisateur en pdf

Le metteur en scène

Cedar est né à New York en 1968. Sa famille a émigré en Israël quand il avait 6 ans, et il a grandi à Bayit Vegan, quartier orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
bourgeois de Jérusalem.

Il a étudié à la Yeshiva.

Dans Tsahal, il a servi comme parachutiste.

Après des études de Philosophie et d’Histoire du théâtre à l’ Université hébraïque de Jérusalem, il a suivi des études de cinéma à l’ Université de New York. A son retour en Israël, il a commencé à travailler sur le scénario de son premier film, Temps de la grâce ( 2000 ), pour lequel il a déménagé et a vécu pendant 2 ans dans la colonie israélienne Dolev. Le film est devenu un énorme succès et a gagné 6 Ofir Academy Awards, y compris celui du meilleur Film.

Son deuxième film a été Campfire ( 2004 ) qui a également été un succès avec 5 Ofir Academy Awards dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur et meilleur scénario. Pour Beaufort (2007 ), son troisième film, il a reçu l’Ours d’argent du meilleur réalisateur au Festival International du Film de Berlin. Beaufort a été acclamé par la critique et a reçu une nomination aux Oscars comme meilleur film étranger, (première nomination aux Oscars pour un film israélien en 24 ans). Il a aussi reçu 4 Ofir Academy Awards. Il est fondé sur la propre expérience de Cedar pendant son service militaire sur la frontière avec le Liban.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?